Catégories
Non classé

Le pont à transbordeur de ROCHEFORT SUR MER

Les ponts à transbordeurs sont nés à la fin du XIX ième siècle, de la volonté de trouver une solution à la traversée des passes maritimes ou fluviales par les piétons, les charrettes et les automobiles, sans gêner la navigation des bateaux.

Ce colossal ouvrage a été imaginé par un inventeur français génial, Ferdinand ARNODIN, né en 1845 à Sainte-Foy les Lyon (Rhône) et qui créa son entreprise de construction métallique à Châteauneuf sur Loire (Loiret).

Les travaux de construction du pont à transbordeur de Rochefort sur Mer commencèrent en Mars 1898 et l’ouvrage fut livré au public le 08 Juillet 1900, pour un coût global de 586 500 francs.

Les caractéristiques de ce pont sont :

  • un poids total d’environ 700 tonnes,
  • deux doubles pylônes à chaque extrémité, d’une hauteur de 66,25m,
  • le tablier supportant la nacelle mesure 175,50 m de longueur,
  • la distance entre les piles de chaque rive est de 129 m,
  • la hauteur au-dessus de la marée est de 50 m,
  • la nacelle (ou transbordeur), servant pour le transport, mesure 14 m de long et 11,50 m de large,

La partie fixe est classée pont suspendu et la partie mobile remontée mécanique.

L’inauguration de ce pont à transbordeur eut lieu le 29 Juillet 1900.

Il fonctionna jusqu’en Février 1967 et sera remplacé par un pont à travée levante … mais c’est une autre histoire…

L’ouvrage a été classé Monument Historique le 30 Avril 1976.